L’intégration



Les étrangers font aussi la richesse de la diversité de la Suisse. Leur apport économique et social est nécessaire à notre croissance et à notre prospérité.
La fermeté est la seule attitude à appliquer à ceux qui ne respectent pas nos valeurs, notre mode de vie ou nos règles.

Je propose de

  • Généraliser les contrats d’intégration
  • Poser la naturalisation comme l’aboutissement ultime du processus d’intégration
  • Mener une politique restrictive avec les étrangers ne respectant pas le cadre de vie helvétique
  • Promouvoir l’intégration par la maîtrise d’une langue nationale, notamment par le soutien à des cours de langue pour les étrangers


Téléchargeable au format pdf sur Scribd