Moi aussi j’aime l’agriculture et la nature. J’vous jure!

La campagne électorale pour les Fédérales 2011 approche à grands pas. Ayant décidé de me mettre à disposition pour ces échéances, l’heure est aux préparatifs nécessaires à une campagne de qualité. Cette période préélectorale est aussi le moment que les associations en tous genres choisissent pour vous tester.
Vous recevez ainsi un questionnaire plus ou moins bien rédigé qui mènera à l’élaboration d’un classement allant de la personne la plus recommandable à celle s’attirant les foudres du milieu concerné. Le tout à grand renfort de présence médiatique, évidemment.
Si je trouve légitime que les représentants de groupes d’intérêts se renseignent sur les différents candidats, je doute fortement de la capacité à cerner une candidature en posant quelques questions… En tirer des recommandations de vote me semble encore plus aléatoire puisque ces questionnaires permettent rarement les nuances indispensables à la politique telle que je la conçois.
Au contraire, cela renforce la polarisation en poussant les candidates et candidats à répondre de manière plus tranchée afin d’avoir une chance de se voir soutenus par le lobby concerné puis projetés sous les feux de la rampe par les médias.
De là à dire que certains ne pensent pas forcément ce qu’ils disent ou écrivent, mais en jouent uniquement à des fins électoralistes et médiatiques, est un pas que chacune et chacun décidera de franchir…ou non.
D’ailleurs, en repensant aux derniers questionnaires que j’ai reçus, je peux vous jurer que j’aime l’agriculture et la nature… mais à ma manière!

Chronique publiée sur le site internet d’Actu-PME ici.


Catégorie: Médias | Laisser un commentaire